2012 : de nombreux projets pour accompagner la croissance de la commune

Ambiance de rentrée, dimanche autour de la traditionnelle cérémonie des vœux du Conseil municipal à la population.

 

En attendant de partager la galette des Rois, la foule s'est d'abord rassemblée sur le parvis de l'Hôtel de Ville, profitant de la douceur éphémère de l'après-midi pour s'échanger des vœux de bonne année.
Un peu plus tard, dans une salle des fêtes comble, Honoré Colomas, le maire, a pris la parole pour faire le point sur l'année écoulée et sur celle qui commence. Une nouvelle année forcément marquée par une conjoncture économique mondiale difficile, mais avec laquelle il faudra composer : « Nous nous devons de regarder l'avenir immédiat avec plus de modestie et une grande dose de solidarité. La gestion des collectivités sera plus difficile et les objectifs à atteindre, même s'ils ne varient pas, devront voir leurs délais rallongés » prévient le maire et conseiller général.

Rassurant, aussitôt après, son auditoire : « Certes tout ne va pas s'arrêter ici, et les choses se poursuivront en 2012 ». Et de citer quelques-uns des grands projets à venir, parmi lesquels : l'extension du réseau de vidéo protection et sa mise en place au Manoir, l'extension et la mise en conformité des écoles Félix Colomas et maternelle du Plan, le réaménagement complet du stade Jules Goti, la création d'un nouveau parking sur le terrain Priolat-Loubat, la réalisation d'un rond-point au niveau du pont Aubé, l'extension de la crèche et la poursuite du projet de maison de retraite...

Le Maire s'est également félicité de la conservation du SIVOM Val de Banquière et du SIVOM de l'Abadie. Considérés, par le Préfet comme très efficaces, les deux syndicats intercommunaux n'ont, en effet pas été affectés par le remaniement de la carte de l'intercommunalité.


Rudy Salles

Rassurant et optimiste, le député Rudy Salles, l'a également été. Dénonçant le pessimisme ambiant, largement répandu dans les médias, il a tenu à rappeler les nombreux atouts de la France, et le rayonnement touristique de notre région, qui sera encore renforcé grâce à la création de la Métropole.