Le retour des thés dansants


À ceux qui ne savent pas quoi faire le dimanche après-midi, le Comité des fêtes de Saint-André, fait une proposition : pourquoi ne pas aller danser ?

Il y a bien longtemps que le bal de Saint-André, autrefois réputé, n’avait plus cours. Claude Ceccarelli, président du Comité des fêtes, le remet au goût du jour. Pour cette première édition, plus de 80 danseurs ont évolué dans la salle des fêtes, transformée en piste de danse pour la circonstance.
De la valse au tango en passant par le rock et autres twist ou madison, les amateurs de la gambille s’en sont donnés à cœur joie pendant plus de quatre heures. Un succès synonyme de reconduction.

Le prochain thé dansant est d’ores et déjà annoncé. Il se déroulera le dimanche 16 mars. Et si l’essai est transformé, on pourrait très vite parler du « thé dansant mensuel ».