L’état de catastrophe naturelle reconnu



L’arrêté interministériel a été publié dimanche. Il concerne les « inondations et coulées de boue » survenues du 16 au 18 janvier.

Dès lors, l'assureur du propriétaire du bien peut engager l'indemnisation du bien détérioré (dans la limite des garanties souscrites, par le contrat "dommages aux biens").
Les assurés disposent d'un délai de 10 jours au maximum après publication de l'arrêté pour faire parvenir une déclaration de sinistre à leur compagnie d'assurance.

Une demande de reconnaissance d’état de catastrophe naturelle a également été déposée pour les « mouvements de terrain ». Cette demande sera examinée par les services de l’État dans les prochains jours.

Télécharger l’arrêté.