La gym scolaire n'est pas un jeu d'enfant.

Le SIVOM Val de Banquière a une nouvelle corde à son arc, « les activités sportives » des communes de La Trinité et Saint-André de la Roche.

Une mutualisation des moyens et des compétences qui facilite la gestion des activités, mais le syndicat s'est également fixé pour objectif de développer la pratique sportive à l'école.
Une convention de partenariat entre l'inspection académique et le SIVOM Val de Banquière permet au syndicat de mettre à disposition un intervenant extérieur diplômé et agréé par l'Éducation Nationale. Son rôle, mettre en place, en collaboration avec les enseignants, des activités sportives en faveur des scolaires et permettre un enrichissement de l'EPS proposée durant le temps scolaire.

Le SIVOM propose donc depuis quelques semaines, un cycle de gymnastique aux élèves de primaire de l'école Jules Musso.
C'est Véronique Nihotte, titulaire d'une licence des sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS), bien connue des parents pour être l'intervenante de l'activité baby gym depuis de nombreuses années, qui assure les séances.

Elle apporte son expérience et son savoir-faire dans le respect des objectifs éducatifs prédéfinis : « J'anime les séances en collaboration avec les enseignants. Ce fonctionnement permet une meilleure cohérence entre les enseignements scolaires et les activités éducatives et sportives mise en place par les collectivités ».

En mai, après les vacances de Pâques, l'activité se déplacera à l'Abadie, dans la salle d'évolution de l'école Jean de La Fontaine, pour les élèves des écoles maternelle et primaire.
De son côté, l'école primaire Félix Colomas rejoindra le projet à la rentrée prochaine. Quant à l'école maternelle du Plan, plusieurs créneaux ont été proposés à l'équipe enseignante.