Les Saint-Andréens ont célébré Saint Grat

Si l'on n'oublie jamais de fêter Saint André fin novembre, c'est bien Saint Grat qui a l'honneur de la fête patronale, le dernier Week-end d'août.

Le Comité des fêtes, sous la houlette de Claude Ceccarelli, son président, a animé le village, au rythme des déflagrations de « mourtairet », durant quatre jours.

Aux grands succès habituels, le loto, la soirée soupe au pistou, animée par l'orchestre « les anonymes », et le vide-greniers, qui a encore connu une énorme affluence, on peut ajouter, Yolande Nectoux, l'humoriste d'origine niçoise, dont le truculent spectacle « Fanette » a su toucher le public.

Et aussi l'apéritif d'honneur qui a suivi la messe et la procession. Un moment phare du festin, qui a vu Honoré Colomas, le Maire, relater dans son discours, l'histoire du rattachement du comté de Nice à la France à travers le prisme des Saint-Andréens de l'époque.

À noter aussi, la jeune Stéphanie Bajer, médaille d'or des meilleurs apprentis de France, catégorie couture, doublement récompensée, par le Maire de Saint-André et par Rudy salles, député, qui lui a remis la médaille de l'Assemblée nationale.

 

Diaporama