Tennis de l'Ensoleïado


Laura Bernardeschi avec Indy, 3 ans et demi, son plus jeune élève, mais pas le moins doué !


Des sets sur les courts et sur les tables

Les travaux de rénovation de son club house désormais achevés, l'activité des tennis de l'Ensoleïado prend une nouvelle dimension.

Le résultat semble déjà dépasser toutes les attentes. Dès sa réouverture en octobre dernier, 19 enfants se sont inscrits à l'école de tennis. En début d'année, ils étaient presque le double. Même succès du côté des stages proposés aux plus de 9 ans. A ce jour le planning est complet. Ils permettent de pratiquer, sur une journée, 3 heures de tennis et une heure trente d'activités sportives diverses telles que natation ou football et de profiter d'un déjeuner dans un cadre convivial. Des stages de fin d'après-midi sont aussi proposées aux plus jeunes , mini tennis à partir de 4 ans, et initiation pour les 6 ans et plus. Et pour l'été, la cotisation et la licence ne coûtent que 50 € jusqu'au 30 septembre.

L'autre nouveauté, c'est le snack ! Un espace de restauration qui apporte un plus indéniable au club puisqu'il offre la possibilité de se détendre en déjeunant sur la terrasse ou en prenant simplement un verre. Ajouté aux possibilités offertes par le club sur les deux courts de l'Abadie, les amoureux de la petite balle jaune, disposent, grâce au renouveau des tennis de l'ensoleïado, des moyens de ne plus essuyer de revers.

Renseignements : 06 62 66 25 03.


Pour l'ouverture du snack, étaient notamment réunis, de gauche à droite, Pierre Delmotte du Bureau du Club, Roald Rainero, le chef, Jean-Claude Greco, directeur général d'Isatis, association de réinsertion gestionnaire du snack, Laura Bernardeschi, professeur de tennis et André Barra, président du tennis club.