Une chandeleur réussie malgré la pluie

La colline de l'Abadie s'est une nouvelle fois animée pour la fête de la chandeleur, organisée par le comité des fêtes de l'Abadie, la confrérie des prieurs, et l'académie des traditions Abadiennes.
 

A l'intérieur de la Chapelle, dédiée à Sainte Claire, les fidèles sont venus nombreux pour assister à la traditionnelle messe célébrée par le père Emmanuel Kamissoko, accompagné des enfants de chœur de l'Abadie. Et même si la procession n'a pu être maintenue faute de cieux plus cléments, le rituel s'est déroulé comme prévu grâce à l'implication des prieurs.

"La fête de la chandeleur est une fête populaire liée à la lumière et à la fin de l'hiver. Les prieurs et prieuresses, sont désignés pour rendre pérenne la tradition. Nous entretenons la chapelle, nous la décorons, et nous sommes présents lors des offices, en vertu d'une ancienne coutume qui date de 1844", explique Louis, abadien et prieur depuis plus de vingt ans.

"Je suis content d'être là, c'est la fête de la lumière qui termine le temps de Noël", commente le jeune Robin.

"A mon avis, c'est un engagement de foi", souligne Céline, qui suit les cours de catéchisme.

"La Chandeleur, dans l'esprit de tout le monde, c'est la fête des crêpes, mais nous, nous allons manger des ganses, cette pâtisserie de la chandeleur, symbolise le retour prochain du printemps et l'abondance espérée pour l'année en cours", précise Jeannot, de l'académie des traditions Abadiennes.

Aux côtés du Député Rudy Salles, de Fatima Khaldi, conseillère départementale et adjointe au maire de Nice, et de Laurent Castillo, conseiller départemental suppléant représentant Honoré Colomas, Denis Saretta, Président du SIVoM de l’Abadie, a conclu : "cette célébration est rendue possible grâce au dévouement des bénévoles et à la participation de la population. Un grand merci à tous !"