Les Saint-Andréens sous l'œil du photographe
 
 

Durant 3 jours, l'appareil photo en bandoulière, Patrick James, reporter photographe à la Voix du Nord, a arpenté les rues de Saint-André à la rencontre des habitants.

À la demande de l'Action culturelle municipale, le photographe a accepté de traverser la France pour réaliser une galerie de portraits qui fera prochainement l'objet d'une exposition.

Isoler des êtres humains, pris dans la foule des anonymes, une démarche de plus en plus rare qu'il explique facilement : « Je suis très intéressé par les gens. J'aime aller vers les anonymes, et surtout de les montrer de façon la plus naturelle possible. D'où cette exposition que l'on fera en septembre ».

Les rues, les commerces, les entreprises, l'Hôtel de Ville, et même les carrières, pendant sa visite, aucun lieu n'a échappé à l'artiste. Et quand on lui demande quel accueil lui ont réservé les Saint-Andréens, c'est avec un sourire malicieux qu'il répond : « Les gens sont souvent réfractaires, au début, mais quand je leur explique que je viens du Nord, spécialement pour eux, ils sont extrêmement surpris et finalement, ils acceptent de jouer le jeu ».

Mais le plus difficile reste de capter l'instantané, le naturel. « Le droit à l'image, ne facilite pas ce genre de travail. Les personnes doivent d'abord nous donner leur autorisation, par conséquent, il est plus difficile d'être dans l'instantané. Mais aujourd'hui, malheureusement, on ne peut pas faire autrement ».

L'exposition photographique de Patrick James sera à voir dans tous les commerces et lieux publics de Saint-André, pendant tout le mois de septembre.