21 bd du 8 mai 1945 - 06730 Saint-André de la Roche
04 93 27 71 00
04 93 27 71 49

Services Municipaux

La Mairie de Saint-André de la Roche propose différents services municipaux à l’ensemble de la population saint-andréenne.

Cimetière

Comment acquérir une concession funéraire?

Il est bien sûr possible d’acquérir une concession de son vivant. C’est un acte de prévoyance qui évite aux proches de faire des démarches pénibles au moment où ils sont frappés par la douleur.

Adressez-vous en mairie (service du cimetière) : Mairie de Saint-André de la Roche – 21 boulevard du 8 Mai 1945 – 06730 Saint-André de la Roche / Tel : 04 93 27 71 17

Le service du cimetière est ouvert du lundi au vendredi, de 8h30 à 11h45 et de 13h À 16h45.

Quelle concession choisir ?

Sauf si elle est « à perpétuité », une concession doit être renouvelée à termes réguliers, sans quoi les restes des défunts sont transférés de la sépulture vers « l’ossuaire communal ».

C’est d’ailleurs en fonction de la durée que se calcule le tarif des concessions. A Saint-André de la Roche, les tarifs actuels sont les suivants :

  • Caveau 4 places / perpétuité : 11 293,11 €(terrain : 7698 €; maçonnerie : 3204,11 €frais d’enregistrement : 391 €)
  • Caveaux 4 places / 30 ans : 7057 € (terrain : 7032 €, frais d’enregistrement: 25 €). A noter qu’un caveau trentenaire peut être converti à n’importe quel moment en concession à perpétuité).
  • Case 1 place / 10 ans : 1176 €
  • Columbarium (dépôt d’urnes cinéraires) 10 ans : 798,78 € (prix de la concession 257 €, prix de la maçonnerie 541,78 €)
  • Columbarium 15 ans : 926,78 € (prix de la concession 385 €, prix de la maçonnerie 541,78 €)
  • Columbarium 30 ans : 1312,78 € (prix de la concession 771 €, prix de la maçonnerie 541,78 €).
Caveau
4 places / perpétuité
€11 293,11
Terrain : 7698 € Maçonnerie : 3204,11 € Frais d’enregistrement : 391 €
Caveau
4 places / 30 ans
€7057
Terrain : 7032 €
Frais d’enregistrement : 25 €
À noter qu’un caveau trentenaire peut être converti à n’importe quel moment en concession à perpétuité.
Case
1 place
€1176

 

Columbarium
10 ans
€798,78
Concession : 257 €
Maçonnerie : 541,78 €
Columbarium
15 ans
€385
Concession : 385 €
Frais d’enregistrement : 541,78 €
Columbarium
30 ans
€771
Concession : 771 €
Frais d’enregistrement : 541,78 €

Pour permettre à la famille de se retourner – obtenir les autorisations nécessaires à l’inhumation dans un caveau familial ou acquérir une nouvelle concession – la mairie de Saint-André de la Roche propose des concessions provisoires (case 1 place) qui peuvent se reconduire de trois mois en trois mois.

Entretien de la sépulture par la Commune :

Il arrive que des personnes fassent un legs à la Commune et demandent, en contrepartie l’entretien de leur tombe pour la durée de la concession (à perpétuité ou trentenaire). Cette pratique, qui nécessite la signature de papiers officiels (testament du côté du donateur, délibération du côté de la commune), représente la meilleure garantie qui soit pour le donateur. Cependant, le montant du don doit être en rapport avec la durée du service rendu.

Sépultures entretenues par la commune de Saint-André de la Roche suite à un legs :

  • N° 2967 Henri de Resseguier-Gravier (1983)- concession à perpétuité
  • N° 4130 Jacques Labrunie (1986) – concession trentenaire
  • N° 2955 Yvonne et Marie Omnes (1976)- concession à perpétuité
  • N° 5037 Raymond Cussenot (1990) – concession à perpétuité

 Reprise de concession :

Lorsqu’une tombe se trouve dans un état d’abandon manifeste, la commune peut engager une procédure de reprise. Cette procédure ne concerne que des concessions perpétuelles n’ayant plus de 30 années d’existence et n’ayant fait l’objet d’aucune inhumation durant les 10 dernières années.

La reprise de concession est une procédure extrêmement longue et rigoureuse qui débute par un procès-verbal constatant l’état d’abandon. Celui-ci est notifié à la famille ou aux représentants de celle-ci. Il fait aussi l’objet d’un affichage en mairie et à la porte du cimetière, afin que la famille puisse se manifester. Au bout d’un délai de trois ans à compter du premier procès-verbal d’abandon, un nouveau procès-verbal est établi pour les concessions n’ayant pas fait l’objet d’entretien durant ces trois années, la concession retourne dans le patrimoine communal après délibération du Conseil Municipal : les restes des défunts sont transférés dans l’ossuaire communal, la concession est remise à neuf et peut à nouveau être vendue.