21 bd du 8 mai 1945 - 06730 Saint-André de la Roche
04 93 27 71 00
04 93 27 71 49

La SEC, nouveau mécène de la commune

D’un côté, la ville de Saint-André-de-la-Roche qui recherche de nouveaux moyens financiers pour développer ses projets communaux permettant de pallier à la baisse des dotations de l’État. De l’autre, la Société d’Exploitation de Carrières (SEC) qui souhaite s’investir et participer à la vie économique du territoire.

Signature de la convention de mécénat avec la SEC
Les signataires de la convention (de gauche à droite) : Honoré Colomas, maire de Saint-André-de-la-Roche ; Thierry Panaiva, directeur de la SEC et Thierry Musso, responsable d’exploitation.

“En signant cette convention de mécénat, notre volonté est d’être à l’écoute de ce qui se passe et de s’intégrer au tissu péri urbain. Une entreprise doit s’impliquer et participer à la vie sociale et économique de la commune”, détaille Thierry Panaiva, directeur de la SEC.

Opération mécénat : 70000€ par an pendant 7 ans

L’entreprise s’engage, sur une période de 7ans, à verser la somme de 70 000€ à partir du 1er janvier 2017, date d’effet de la convention. Des fonds destinés à financer les opérations d’investissements de la commune dans les domaines de la culture, du social, du familial, du patrimoine et du familial. Les chantiers concernés sont :

  • la création d’un centre culturel sur le quai de la Banquière ;
  • l’extension de la Maison des Seniors ;
  • La rénovation du moulin ;
  • la création d’une Maison des Jeunes au Moulin ;
  • l’extension de l’école du Plan ;
  • le réaménagement de la salle Albert Monge;
  • la mise en valeur de la grotte de Saint-André.

En contrepartie, la commune s’engage à associer le mécène en cette qualité à toutes les réalisations ayant fait l’objet du mécénat.
Un échange de bon procédés que n’a pas manqué de souligner le maire au moment de parapher la convention : “Saint-André et sa population va pouvoir bénéficier du soutien financier de cet acteur économique local pour réaliser un programme destiné à favoriser un développement harmonieux de notre territoire”.

11 juillet 2016